Banque en ligne : vers une baisse des frais de retrait

Depuis quelques semaines, les banques en ligne se livrent une véritable bataille en ce qui concerne leurs frais bancaires. Face à l’augmentation générale des frais de tenue de compte chez les banques traditionnelles, les banques en ligne ont décidé de proposer des tarifs encore plus intéressants. En effet, Fortuneo a été la première banque en ligne à baisser ses frais de retrait en distributeur en les ramenant à 1,98%, contre 2% auparavant. Ouvrir un compte bancaire Fortuneo était donc jusqu’alors une démarche plus intéressante que d’ouvrir un compte bancaire Boursorama Banque dans la mesure où les frais de retrait étaient fixés à 1,99% chez cette banque qui est celle proposant les tarifs les plus bas sur l’ensemble du marché. Mais Boursorama Banque a décidé de s’aligner sur les tarifs de son concurrent et propose donc depuis seulement quelques jours des frais de retraits eux aussi limités à 1,98%. D’autres acteurs devraient probablement rejoindre ces deux poids lourds de la banque en ligne en ce qui concerne le montant de leurs frais de retrait, que l’on pense à Monabanq, à B for Bank ou à ING Direct.

Les nouvelles obligations des banques

Rappelons que depuis le 1er janvier 2016, les banques sont dans l’obligation d’informer leurs clients avant de leur débiter des frais. Ces frais concernent une douzaine d’opérations telles que les commissions d’intervention, le rejet d’un chèque sans provision etc. Ces différents frais ne pourront donc désormais plus être débités discrètement dans la mesure où les banques devront impérativement les faire figurer sur les relevés bancaires mensuels de leurs clients avant de les débiter dans un délai minimum de 14 jours. Ce décret va ainsi permettre une plus grande transparence de la part des banques vis-à-vis de leurs tarifs.